top
down
Harmonie Coaching logo en route vers votre excellence


Article 1 - EXERCICE : Le coach déclare en conscience avoir les aptitudes, la formation et l’expérience requises pour exercer sa fonction.

Article 2 - CONFIDENTIALITÉ : L’ensemble des données mentionnées dans le dossier du client sont strictement confidentielles et ne seront utilisées que dans le cadre exclusif de cet accompagnement. Elles ne seront à aucun moment et pour aucun motif divulguées à des tiers. Le coach s’engage à respecter le secret professionnel, y compris le cas échéant vis-à-vis du commanditaire, sauf s’il considère en son âme et conscience qu’il a connaissance de faits graves constituant une mise en danger. Il ne peut rendre compte de son action au commanditaire que dans les limites établies avec le client.

Article 3 - POSITIONNEMENT : Le coach s’engage à respecter son client, à instaurer un environnement calme et sécurisant propice à la relation de coaching, fondé sur la proximité et la confiance. Il s’attachera à voir l'intention positive qui est à l’origine de chaque comportement et se positionnera, en l’absence de tout jugement, dans une attitude de présence bienveillante. Il cherchera à instaurer une communication efficace, basée sur l’écoute active.

Article 4 - RESPECT DE LA PERSONNE : Le coach adapte son intervention dans le respect de la demande de son client, de l’environnement et des étapes de développement de ce dernier. Il a conscience de l’influence inhérente à sa position et s’interdit d’en abuser à des fins sexuelles, financières, politiques ou religieuses.

Article 5 - OBLIGATION DE MOYENS : Le coach s’engage à s’investir et à mettre en œuvre les moyens dont il dispose pour favoriser la réussite de son client et lui ouvrir des perspectives vers de nouvelles possibilités, y compris en ayant recours, s’il le juge nécessaire, à un confrère, un thérapeute, un enseignant, etc.

Article 6 - RESPONSABILITÉ : Le coaching est une technique de développement personnel. Le client reste à 100% responsable de ses choix, de ses actes, et des résultats obtenus. Le coach n’est pas là pour dire au client ce qu’il doit faire, et encore moins pour le faire à sa place. Il décline toute responsabilité quant aux décisions personnelles et au comportement de son client, que ce soit pendant la période de coaching ou ultérieurement.

Article 7 - REFUS DE PRISE EN CHARGE : S’il le juge nécessaire, le coach n’hésitera pas à reconnaître ses propres limites et à orienter la famille vers d’autres professionnels ou thérapeutes, en complément ou en remplacement du programme de coaching.