top
down
Harmonie Coaching logo en route vers votre excellence



Chaque être humain dispose d’un POTENTIEL, d’un ensemble de goûts, de qualités et de talents, qui, cultivés efficacement, sont la voie vers sa propre excellence. Dans ma pratique de formatrice et de coach personnel j’ai pu constater que de nombreux parents d’adolescents s’inquiètent de voir leur enfant gâcher ce potentiel.

L’adolescence est une période critique de TRANSITIONet de perte provisoire de repères qui peut prendre la forme d’une CRISE associée à un certain mal-êtreet qui s’exprime davantage par des comportementsque par des mots :

  • Absence de motivation, procrastination, manque d’énergie
  • Manque de concentration et d’organisation
  • Difficulté à agir pour préparer son orientation
  • Troubles relationnels : hyper-susceptibilité, agressivité, refus des conseils
  • Distractions addictives : jeux vidéos, smartphones, réseaux sociaux, etc.
  • Fréquentations peu épanouissantes, mise en danger (tabac, alcool, etc)


L’adolescent a donc besoin de SOUTIEN, mais la communication parent-adolescent est souvent délicate. Entre la dépendance de l’enfance et l’indépendance de l’âge adulte, il traverse la phase ingrate de la contre-dépendanceet rejette en bloc ce qui vient de ses parents.

Des CONFLITSsurgissent, qui contribuent à alimenter le mal-être du jeune et l’inquiétude des parents, car l’adolescence correspond à une période de la vie où des CHOIXdéterminants pour le futur doivent être faits.

Pourtant, tout parent a déjà eu l’occasion de constater que lorsqu’un jeune a vraiment quelque chose en tête, il sait se montrer autonome, organisé et persévérantpour atteindre son but.

Pyramide


Donc, si votre enfant n’a pas obtenupour le moment les résultats souhaités dans certains domaines, notamment scolaire, c’est probablement pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • L’objectif n’a pas suffisamment de valeurà ses yeux
  • Il est convaincu que les actions à effectuer vont le rapprocher de quelque chose de désagréableou lui faire perdre un bénéfice(auto-sabotage)
  • Il préfère un plaisir immédiatà un hypothétique avantage ultérieur
  • Il ne dispose pas de méthodes efficaces
  • Il manque de confianceen ses capacités


L’adolescent promet pourtant de se mettre au travail et de faire des efforts, mais concrètement, il ne passe pas à l’action...et se réfugie dans des comportements par défaut, des HABITUDESqui demandent peu d’effort: jeux, smartphone, réseaux sociaux, rêverie, etc. Dans même temps, il se sent coupable, ce qui le rend hyper-susceptible.

Cet état de « pression» et d’impuissanceoù une personne a le sentiment de « devoir »accomplir quelque chose sans avoir la réelle volonté de changer ses habitudes porte un nom : il s’agit de L’ACRASIE.

Un adolescent est bloqué dans l’acrasielorsqu’il ne parvient pas à résoudre des CONFLITSinterieurs. Il n’arrive pas à déterminer ce qu’il veut vraiment, à faire la part des choses entre les attentes de son entourageet ses désirs profonds. Du coup, il ne s’investit pas, culpabilise et se montre agressif.

Plus un adolescent reste longtemps bloqué dans l’impuissance, plus les dommages à long termeseront profonds, car non seulement il perd des opportunitésmais surtout il perd confiance en lui-même et finit par croire à son incompétence.




Comment en finir avec l’acrasie, se fixer des objectifset se mettre en actionpour les atteindre en utilisant les méthodesles plus efficaces ?

Pour modifier les schémas de comportement inefficaces, il faut changer ses habitudes, donc fournir de l’énergie, ce qui implique volontéet motivation.La motivation est cette petite étincelle de désirqui met quelqu’un en action en vue d’obtenir un résultat conforme à sa représentation de ce que les choses doivent être.

Le moteur de la motivation est L’ALIGNEMENT.

Une personne est alignée lorsqu’elle est en paix avec elle-même et avec son entourage, consciente de sa RESPONSABILITÉà l’intérieur de sa zone de contrôleet prête à assumer les conséquences de ses CHOIX. Elle est alors en mesure de s’autoriser à être elle-même, de se fixer des OBJECTIFSet d’agir en conséquence. C’est ce processus d’alignement des pensées, des émotions et des actesqui est recherché en coaching de développement personnel.

cercle HC



Appliqué aux problématiques de l’adolescence, le coaching constitue une forme d’accompagnement efficacepour plusieurs raisons :

  • Le coach bénéficie d’une posture privilégiée, extérieure au cercle familial, qui lui permet d’établir un rapport de confianceavec le jeune, considéré comme le « client » (donc valorisé et responsabilisé).
  • Le coach apporte à l’adolescent son expertise: par ses bilans et ses conseils réguliers il l’oriente avec souplesse vers les méthodes les plus efficaceset l’acquisition de nouvelles compétences.
  • Le coaching est une approche GLOBALEqui agit SIMULTANÉMENT au niveau cognitif(savoir piloter son cerveau) émotionnel(apprendre à accueillir ses émotions sans réagir impulsivement) et comportemental(commencer par faire une première action, qui va engendrer un sentiment de compétence et d’autosatisfaction et donner envie de faire une autre action...).
  • Le coach s’attache à ce que les changementsobtenus soient compatibles avecles systèmes relationnels dans lesquels l’adolescent est impliqué et principalement l’« écologie » familiale.
  • L’accompagnementest réalisé par un coach professeur certifié, spécialisé dans l’adolescence.

Le coach amène progressivement l’adolescent à s’accepter, à accueillir avec bienveillance les parties disloquées de son être, puis à s’aligner pour être cohérent avec lui-même. La MOTIVATION est l’expression de cet ALIGNEMENT. Le jeune est alors en mesure de se fixer des objectifset de mobiliser son énergie pour les atteindre, autrement dit de se déplacer du point A(l’état problématique) au point B(l’état désiré), sur la voie de SApropre excellence.

⚠ ATTENTIONcependant à ne pas oublier que l’adolescent est une personne en construction(son cortex préfrontal subit une véritable « mue »), on ne peut donc attendre de lui la même cohérence que celle d’un adulte.




COACHING SCOLAIRE

  • Acquérir des méthodes de travail et d’organisation performantes
  • Augmenter sa motivation et son degré d’autonomie
  • Mobiliser ses ressources en situation de stress ou d’examen
  • Construire un projet d’orientation, faire des choix d’études et/ou professionnels


Principaux outils utilisés :

  • Pensée par objectifsformulés clairement et positivement (focalisation de l’attention et concentration)
  • Apprentissage de la planification(utilisation d’un planer, division d’une tâche importante en tâches intermédiaires)
  • Techniques de motivation(création d’un environnement propice, déclencheurs, travail par courtes séquences suivies d’une pause/récompense, etc.)
  • Pratique du questionnementpour favoriser la mémorisation et apprentissage de la méthode de la révision espacée
  • Ressources: ne pas rester bloqué dans un sentiment d’incompétence (qui pousse à fuir la tâche) et aller chercher les informations nécessaires sur les bons supports ou auprès des bonnes personnes

pub coaching scolaire



⚠ ATTENTIONà ne pas aborder le coaching comme une méthode « miracle » qui va transformer du jour au lendemain un adolescent ayant un retard scolaire important et peu d’appétence pour les études en étudiant modèle.

Les parents doivent être conscients que le travail effectué par l’adolescent avec son coach le conduira peut être à découvrir que ce qu’il souhaite réellement ne correspond pas à leurs attentes. Il trouvera alors les ressources pour leur faire accepter ses choix. Le but du coach n’est pas de forcer le jeune mais de lui faire découvrir sa voie, SA propre excellence, pour retrouver motivation, confiance et respect de lui-même.

D’autre part, tant que la facilité consistera à ne rien faire, le jeune risque de choisir cette option. En tant que parent, vous avez le pouvoir de créer autour de lui un CADRE(avec des règles, un environnement et des engagements) où ne pas travailler est plus compliqué que de se mettre au travail. Il n’aura alors pas d’autre choix que de s’y mettre...(voir coaching parentalen cas de besoin).



COACHING COMPORTEMENTAL ET RELATIONNEL

  • Communiquer de façon plus efficace et respectueuse des autres et de soi-même
  • Rétablir le dialogue familial, apaiser les tensions et les conflits


Principal outil utilisé : la CNV (Communication Non Violente)

Le but est d’apprendre à être à l’écoute de ses émotions et à identifier ses propres besoins, dans le respectdes émotions et des besoins de l’autre. Il est ensuite possible de formuler clairement sa demande, en termes positifs, sans jugement ni dévalorisation, en se concentrant sur ses OBJECTIFS(obtenir la coopérationde quelqu’un d’autre pour satisfaire un besoin tout en prenant en considération les besoins de l’autre).

Ce travail permet progressivement à l’adolescent de sortir du statut de victime impuissante (« c’est à l’autre de changer pour que j’aille mieux ») pour découvrir ce qui se trouve à l’intérieur de sa propre zone de contrôle. Il prend conscience qu’en commençant par changer lui-même, il a le POUVOIRde faire changer l’attitude des autres à son égard (parents, enseignants, etc.).

L’état d’esprit « victime/coupable » empêche de sortir des conflits relationnels. L’apaisement émotionnel permet à l’adolescent de prendre conscience de la différence fondamentale qui sépare la notion de CULPABILITÉde celle de RESPONSABILITÉ.

Si j’assume ma part de responsabilité dans une situation donnée, je découvre que j’ai le POUVOIRde la transformer.

coaching comportemental ado



⚠ ATTENTION, on ne peut attendre d’un adolescent une autonomie totale, il demeure de la responsabilité des parentsde mettre en place un cadre sécurisant et bienveillantavec des règles et des exigences que le jeune n’a pas d’autre choix que de respecter(voir coaching parentalen cas de besoin).


COACHING PERSONNEL

  • Sortir de l’état dépressif, retrouver confiance en soi et motivation
  • Passer un « cap », s’adapter à un nouvel environnement, se reconstruire après une épreuve, une séparation ou une expérience vécue comme un échec
  • Faire des choix, entreprendre où mener à terme un projet
  • Améliorer son hygiène de vie, son niveau énergétique et sa santé

Principaux outils utilisés :

  • Pensée positive
  • Loi de l’attraction
  • Communication Non Violente
  • Thérapie cognitive et comportementale
  • Techniques de gestion émotionnelle (PNL : Programmation Neuro Linguistique)

Dans quel cas faut-il s’adresser à d’autres professionnels ?

  • Tentatives de suicide ou mutilation
  • Poly-addictions
  • Consommation de drogues dures
  • Fugues
  • Vol, vandalisme, viol
  • Troubles mentaux, schizophrénie

⚠ ATTENTION, le coaching ne remplace en aucun cas le suivi médical ou psychologique lorsqu’il sévère nécessaire.




processus de coaching

  • Vous téléphonezpour présenter brièvement la problématique. Nous fixons un premier RDV gratuitet sans engagement.
  • Vous êtes reçus avec votre enfant pour un entretien préalableen vue de cerner les attentes de chacun et de décider des suites à donner (choix du programme de coaching approprié) 👉 l’adolescent prend la DÉCISIONde s’engager dans la démarche (ce point est impératif).
  • L’adolescent commence ses séances de coaching(les trois premières ont lieu à une semaine d’intervalle). Une séance de coaching dure 1 h 30et se déroule au cabinet Harmonie Coaching.
  • Entre les séances, il s’engage à mettre en pratiquece qui aura été décidé. Le nombre de séances total varie entre 4 et 8, en fonction des besoins et du contexte.
  • À l’issue de la dernière séance, un entretien de 30 mn est offert aux parents, en vue d’effectuer un bilan finalet de proposer des perspectives d’évolution.
  • Le tarifest pour le moment le même que celui du coaching personnel pour adultes, bien qu’il nécessite de la part du coach un investissement plus important.