top
down
Harmonie Coaching logo en route vers votre excellence


ROXANA PRENVEILLE


Domaines d’expertise : développement personnel, adolescence, santé et bien-être.

Ma solide formation universitaire, ma soif permanente de nouvelles connaissances, la richesse d’une vie qui m’a permis de surmonter de nombreuses «épreuves» et d’en sortir grandie, ma souplesse, mon intuition, ma détermination, ma confiance, ma bienveillance, mon humour et ma joie de vivre me permettent de vous accompagner avec efficacité vers l’atteinte de vos objectifs.

roxana prenveille roxana coaching roxana harmoniecoaching


«Tout soutien commence avec humilité devant celui que je veux accompagner. Et c’est pourquoi je dois comprendre qu’aider n’est pas vouloir maîtriser mais vouloir servir.»

Sören Kierkegaard

Le «  coach » peut s’entendre comme « le véhicule » qui « transporte » une personne d’un point à un autre. À la fois guide (il sait où on va et conduit) et accompagnateur (sécurise l’environnement, accueille, conseille, encourage et motive) le coach est également celui qui insuffle l’énergie propice au déplacement.

Voici la vision du coach promue par le cabinet Harmonie Coaching :

  • Le coach est avant tout un EXPERT, c’est à dire un professionnel qualifié et expérimenté, qui a fait ses preuves et s’engage à mettre en œuvre les moyens dont il dispose pour permettre à son client de dépasser ses limites, découvrir de nouveaux choix possibles et effectuer les changements nécessaires à l’atteinte de ses objectifs.
  • Le coach est un VISIONNAIRE : son art consiste à reconnaître et promouvoir des ressources que le client possède déjà en lui. Il ne cherche pas à lui imposer ses solutions, mais à le guider sur la voie de SA propre excellence (et non une excellence normative et formatée) vers cette plus belle version de lui-même qu'il souhaite réaliser.
  • Il considère en l’absence de tout jugement que son client fait toujours de son mieux au moment où il agit et cherche à mettre en lumière l’ intention positive qui se trouve à la base de ses comportements. Il s'installe dans l'attitude d'accueil, de réceptivité bienveillante et d'écoute active essentielle à l'exercice de son activité.
  • Pour conduire le programme de coaching, il pose les questions pertinentes, propose son expertise, enseigne des méthodes, donne des conseils et des feed-backs, assure soutien, motivation et encouragement. Il pourra se positionner tour à tour comme guide, enseignant, mentor ou sponsor, dans le but d’obtenir des RÉSULTATS concrets et rapides.
  • Il conviendra de ne pas confondre le coach avec un thérapeute, un consultant ou un répétiteur scolaire. Il n’est pas là pour dire au client ce qu’il doit faire, et encore moins pour le faire à sa place. Le client reste à 100% responsable de ses choix, de ses actes, et des résultats obtenus.
  • Si le coach est amené à exercer une influence sur son client, utile à la réussite du programme de coaching, son but n’est pas de le rendre dépendant de sa présence ou de ses conseils (ce n’est pas un gourou !) mais bien de lui donner les clefs nécessaires pour qu’il devienne rapidement autonome et ACTEUR de sa vie. C’est pourquoi la relation de coaching a une durée limitée dans le temps et un cadre établi par contrat.

MA FORMATION

  • Elève d’hypokhâgne et khâgne au lycée Henri IV à Paris
  • Bi-Admissible au concours de l’Ecole Normale Supérieure
  • DEUG de philosophie (Paris IV Sorbonne)
  • Maîtrise d’histoire (Paris IV Sorbonne)
  • Certification en coaching professionnel (International NLP)
  • Certification technicien PNL (International NLP)
  • Professeur certifié d’histoire-géographie, au lycée Carnot à Cannes, 06400




Née à Neuilly-sur-Seine, je suis issue d’une famille cosmopolite, de père d’origine sicilienne né en Tunisie et de mère roumaine, elle-même d’origine austro-hongroise et russe. Mes parents sont des artistes. Ma mère, comédienne et traductrice littéraire, m’a transmis le goût des belles choses, de la littérature, la recherche de l’excellence et l’accomplissement de soi. Mon père, à la fois homme d’affaires et artiste peintre, est doté d’une force physique et mentale hors du commun. Repartir à zéro, renaître de ses cendres dans la foi que quelque chose de meilleur en résultera, c’est l’exemple qu’il m’a toujours donné. En bref, mes parents sont des visionnaires qui m’ont appris à croire que rien n’est impossible ou trop beau, à avoir confiance, se relever, faire face à chaque expérience de vie avec humour et souplesse, choisir ce qu’on veut être et se mettre en route pour le devenir plutôt que de se lamenter sur son sort et se poser en victime. Cette façon de concevoir la vie m’a beaucoup aidée, plus tard, pour m’adapter aux épreuves que j’ai eu à traverser et en sortir grandie.

J’ai toujours eu le plaisir d’enseigner, de rendre clair, de transmettre, et c’est tout naturellement que, le moment venu de choisir une orientation professionnelle, je me suis orientée vers l’ enseignement. Ce qui me procure le plus de joie dans mon travail sont ces instants précieux où j’ai le sentiment que ma vie a le pouvoir d’en toucher une autre, d’éveiller quelque chose en l'autre qui va continuer à vibrer et à grandir indépendamment de moi...

À l’âge de 40 ans, ma vie a basculé lorsqu’on m’a annoncé que j’étais atteinte d’un cancer. J’ai alors fait le choix de considérer cette épreuve comme une opportunité de développement personnel. Ce cancer n’était au fond rien de plus qu’un « résultat », de ce que j’avais fait jusque-là (de ma façon de m’alimenter, de respirer, de bouger, de gérer mes émotions, de mon rapport au monde...). Si j’avais eu le pouvoir de créer cette maladie, alors, cela voulait dire qu’en agissant différemment, j’avais le pouvoir de la déconstruire. Je compris que je m’étais éloignée de mon chemin de vie et que cette « mal-à-dit » était un appel, une passerelle qui m’était offerte pour réaliser une version supérieure de moi-même. Un jour un des médecins cancérologues qui me suivaient me conseilla de me faire à l’idée que je ne serais plus jamais comme avant. J’ai décidé de faire de ce qui aurait pu m’apparaitre comme une sentence funeste une prophétie auto-réalisatrice retournée à mon profit : « Oui, je ne serai plus jamais comme avant, je serai mieux qu’avant ! ». Une fois cette décision prise, tout devint exaltant, j’étais devenue mon propre coach. Je visualisai mon objectif (ma guérison globale) et chaque jour je découvrais de nouvelles ressources pour m’en approcher. Je fis des lectures et des découvertes passionnantes, les bonnes personnes apparurent sur ma route, au bon moment. Je n’ai jamais envisagé l’échec, j’avais choisi de ne voir que la santé et la lumière au bout du chemin.

Lien vers la bande annonce du film Le cancer, renaître à soi : http://youtu.be/a43qwfUVfJc

Deux ans plus tard, non seulement je n’avais plus de cancer, mais ma vie avait changé du tout au tout. Je me sentais plus jeune, plus énergique, plus rayonnante. J'étais alignée, cohérente avec moi-même, et cela se traduisait par une force nouvelle que je n’aurais pu imaginer quelques années plus tôt. J’avais atteint mes objectifs mais l’aventure n’était pas terminée, à vrai dire elle ne faisait que commencer. Derrière chaque objectif atteint, un autre apparaissait, plus grand, plus lumineux encore. Je compris que la vie était une occasion de grandir et de repousser en permanence ses limites en s’adaptant avec souplesse au changement perpétuel des choses. Je croyais atteindre un but et en fait je m’étais engagée dans une direction, et la route était sans fin. Je m’interrogeai alors sur qui j’étais vraiment et sur ce à quoi j’entendais désormais consacrer mon existence. Je compris à quel point le fait d’être une enseignante faisait partie de mon identité. Enseigner, écrire, coacher, pour révéler à chacun la lumière qui est en lui et qu’il ne voit pas encore, dans une recherche constante de l'harmonie, cette démarche est aujourd'hui au cœur de mon rapport au monde et c’est dans cette optique que j’ai créé le cabinet Harmonie coaching.