top
down
Harmonie Coaching logo en route vers votre excellence



LaPNL (Programmation Neuro Linguistique) est une méthode de développement personnel créée aux Etats-Unis dans les années 1970 par deux psychologues (John Grinder, professeur de linguistique et Richard Bandler, mathématicien et psychothérapeute). Ils ont entrepris d'identifier les stratégies de réussite des plus grands thérapeutes de leur temps, comme Milton Erickson (créateur de l’hypnose « ericksonienne »), Virginia Satir (considérée comme la créatrice de la thérapie familiale) et Fritz Perls (fondateur de la gestalt-thérapie) afin de modéliser les schémas comportemenaux, cognitifs et linguistiques associés à l’excellence. Ils ont ensuite conçu des techniques simples, efficaces et rapides pour permettre à d’autres personnes de se les approprier.

Les techniques enseignées en PNL visent à permettre unere-programmation effectuée « en conscience » pour se libérer des schémas comportementaux dépassés, des blocages, des angoisses et des croyances limitantes afin d’atteindre ses objectifs. Les principaux outils utilisés en PNL sont :

  • Les sous-modalité sensorielles : Nous percevons les phénomènes physiques de notre environnement par le biais de stimuli sensoriels relayés par notre système nerveux (images, sons, sensations, goûts, odeurs). Ce qu’en PNL nous appelons les « sous-modalités sensorielles » sont les caractéristiques fines de ces stimuli, utilisées par le système nerveux comme « briques de base » pour coder l’information. Nos souvenirs sont ainsi stockés en association à des expériences sensorielles. Une odeur d’herbe fraîchement coupée nous replonge dans un pan de notre enfance que nous croyions oublié...C’est le fameux « effet de la madeleine » de Proust. En modulant les sous-modalités sensorielles liées à une expérience ou à un souvenir, il est possible d’en amplifier ou d’en modérer l’empreinte émotionnelle.

  • La dissociation et l’association : cette méthode de visualisation consiste à sortir d’un souvenir désagréable en sortant de l’image (en se voyant comme spectateur) ou au contraire à revivre, ou à vivre par anticipation, une expérience agréable en se plongeant dans l’image (en voyant la scène avec ses propres yeux).

  • L’ancrage : cette technique permet d’établir une liaison entre un stimulus et un état intérieur de manière à pouvoir engendrer des états ressources (motivation, confiance, calme, etc...) utilisables a volonté. A l’inverse, il est possible de déprogrammer certains états négatifs.

Voici les principaux pré-supposés de la PNL :

  • Lacarte n’est pas leterritoire : Nous ne percevons la « réalité » qu’à travers le filtre de notre perception. Parmi les millions d’informations qui nous sollicitent à chaque instant sous forme de stimuli sensoriels, nous n’en relevons qu’une infime minorité et avons tendance à privilégier celles qui valident notre « carte du monde » (sont conformes à ce que nous croyons juste, beau, bon, utile à notre survie, à l’idée que nous nous faisons de notre identité et au sens global que nous attribuons à notre existence).

  • Tout comportement participe d’uneintention positive et chacun fait toujours du mieux qu’il peut au moment où il agit (en fonction de ses capacités, de ses besoins, de ses émotions et de sa grille de lecture du monde).

  • On ne doit pas confondre lapersonne (identité) et sesactes (comportement).

  • On ne peut pasne pas communiquer, par le simple fait d’être au monde, nous sommes en interrelation et nous « communiquons ».

  • Nous sommes à100% responsables de notre communication et des résultats obtenus.

  • Chacun dispose en lui desressources nécessaires pour atteindre ses objectifs.

  • Si quelqu’un est capable de réaliser quelque chose, une autre personne peut le faire aussi, à condition d’utiliser la même stratégie, le même « modèle ».

  • L’échec n’existe pas. Il n’y a que desrésultats obtenus. S’ils ne nous conviennent pas, nous avons le choix de réajuster notre stratégie avecsouplesse jusqu’à obtenir les résultats souhaités.



https://fr.wikipedia.org/wiki/Programmation_neuro-linguistique